Accueil musical d’une pèlerine

Dans un début d’après-midi pluvieux, je rencontre Catherine, une pèlerine dans le GR 65 depuis Dans un début d’après-midi pluvieux, je rencontre Catherine, une pèlerine qui suit le GR 65 depuis Genève. Robert Kieffer, saxophoniste et inventeur, et Catherine se rencontrent. Un accueil en musique se fait tout simplement à l’usine Sainte-Marthe. Catherine trouve dans le chemin de Compostelle, la simplicité et l’acceptation de la vie telle qu’elle vient. Dans notre improvisation, les radiateurs de l’usine deviennent des instruments de musique, nous écoutons la résonance. Malgré sa taille, l’énorme espace de l’usine nous rend des réflexions sonores agréables. L’aller-retour du son semble accompagner la longueur de la salle, l’espace façonne à la fois notre écoute et notre appréhension visuelle. Le parquet et le plafond en bois apportent de la chaleur au son, rien ne semble excessif.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s